Le 7 nov 2021Dans votre église

Dimanche de l'église persécutée

Vous pouvez encore l’organiser pour les chrétiens persécutés
NOUVEAU: téléchargez votre pack gratuit

Le DEP, pour quoi faire ?

Parce que c’est l’occasion de témoigner de sa compassion et de son unité
avec les chrétiens qui sont persécutés partout dans le monde à cause de leur foi en Jésus-Christ.



LE DEP nous aide à rester alertes et solidaires

Une occasion spéciale de vivre l’unité, non seulement entre nous, mais aussi avec ceux qui sont opprimés. Plus de 340 millions de chrétiens sont fortement persécutés dans le monde. Proposé une fois par an aux églises, le Dimanche de l’Église Persécutée nous aide à rester alertes et solidaires avec nos frères et soeurs, qui ne jouissent pas de la même liberté que nous.

Télécharger le pack

Le DEP a un vrai impact spirituel

En église, comme un seul corps, faire monter à Dieu nos prières pour ceux qui souffrent et nous tenir à leurs côtés.

Grâce aux 800 églises qui l’organisent chaque année, le Dimanche de l’Église Persécutée a un vrai impact spirituel. Nos frères et sœurs persécutés ne cessent de nous dire à quel point nos prières sont indispensables. Pour qu’ils tiennent ferme, ils ont besoin de nous.

Télécharger le pack

Le DEP est une source d’inspiration

La foi des chrétiens opprimés dans le monde est aussi une source d’inspiration et un modèle pour nous. Les témoignages de l’Eglise persécutée sont un instrument puissant que Dieu place entre nos mains et dans nos bouches pour s’encourager mutuellement, réveiller la foi et se rapprocher de Dieu

Télécharger le pack

Le thème

« Nous sommes pressés de toutes parts

mais non écrasés »

( 2 Corinthiens 4.8 )

Nous avons parfois l’impression d’être dépassés par les évènements qui nous entourent. Les crises sociétales, les défis que peuvent entrainer notre vie de croyant, tout cela peut nous donner le sentiment d’être pris dans un étau qui nous écrase lentement.

« Nous sommes pressés de toutes parts, mais non écrasés », écrivait l’apôtre Paul aux Corinthiens pour les encourager à persévérer (2 Cor 4 : 8). Comment ne pas interpréter ce passage à la lumière de ce que nous vivons parfois « ici » mais également de ce que vivent nos frères et sœurs « là-bas » ?

Quels enseignements l’Église Persécutée a-t-elle pour nous aujourd’hui ? Comment peut-elle nous aider à résister à la pression de l’étau ? Découvrez au travers de nos différents dossiers des réponses adaptées à chaque tranche d’âge : les adultes, les jeunes (15-25 ans), les préados (11-14 ans) et les enfants (7-10 ans).

Le Dimanche de l'Église Persécutée c'est

0

églises

0

Groupes de jeunes

0

Antennes bénévoles

Mobilisés chaque année pour les chrétiens persécutés

Ce qu'ils en ont pensé


«Alors que l'on travaille sur le message du DEP, on s'imprègne du dossier, des versets, des témoignages, et au fur et à mesure l'ensemble prend du sens dans nos cœurs, et nous porte à être une voix pour l'Église persécutée.»
Thierry
«Le thème (sur les chrétiens emprisonnés) était très en phase avec notre situation actuelle de confinement : cela a aidé chacun à mieux comprendre ce que peut signifier de se retrouver en prison (être séparé de sa famille et tous ses proches, ne pas pouvoir aller où nous le voulons, être coupé de l'Eglise) et a vivifié la prière pour les frères et sœurs présentés dans le dossier.»
Isabelle
«Nous avions avancé la date d'une semaine pour le vivre dans nos locaux, juste avant le confinement. Le DEP a donc résonné particulièrement fort en nous ! Notamment le témoignage du pasteur Wang Ming-Dao qui nous invitait à créer notre propre cellule.»
Jean-Daniel

En partenariat avec

Chaque année, Portes Ouvertes s’associe au CNEF et à la Fédération Protestante de France pour organiser le Dimanche de l’Église Persécutée.



Conseil National des Evangéliques de France Fédération Protestante de France

Le DEP en images

Plusieurs églises nous ont partagé des photos